AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Alba L. Corleone
AlbaJust The Way You Are •



J'AI : 26 NÉ LE : 28/06/1992
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 21/03/2011
NOMBRE DE LETTRES : 162
OÙ ES-TU ? : Juste derrière toi


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: Contrôle de la matière & résistance organique et physique hors norme. En plus clair ? Je peux faire ce que je veux de n'importe quelle chose inanimée, et je suis paradoxalement presque incassable moi-même. Essayez, vous verrez !

MessageSujet: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Lun 21 Mar 2011 - 14:31



Alba Livia Corleone
ft. Willa Holland


©tumblr

18 ans née le vingt-huit Juin 1992 Rome célibataire ? étudiante en littérature Les gentils... si on peut dire Good heroes

POUVOIRS — Premièrement, je suis capable de contrôler la matière : pas vraiment de la télékinésie, qui consiste à déplacer les objets passifs/pauvres victimes malchanceuses, car mon pouvoir ne fonctionne que sur ce qui est inanimé. Heureusement, car je ne les déplace pas... ou sauf si l'on considère que les déchirer/tordre/casser/faire exploser constitue un déplacement. De plus, je suis moi-même paradoxalement quasiment incassable ; mon organisme et mon corps sont bien plus résistants que le commun des mortels. Assez pratique, en soi.
CARACTÈRES — Mon caractère ? Tout d'abord, on pourrait dire que je sais ce que je veux : et en général, je l'obtiens... Déterminée, certains disent même obstinée , certes, mais j'ai longtemps eu un manque de confiance en moi qui me bloquait dans mes actes. Mais aujourd'hui, je suis forte, j'attend le destin de pied ferme, je ne me décourage jamais. Trop téméraire ? C'est bien possible. D'un autre côté, je suis aussi solitaire, secrète, rebelle, limite associable. Ceux qui me connaissent savent que j'ai mes raisons. J'ai une énorme difficulté à exprimer ce que je ressens, cependant, je peux parfois être très maternelle, et je suis sensible à la tristesse, au désespoir, surtout de la part des enfants. (Ne le demandez pas pourquoi, j'ai toujours été fille unique.) Ce qu'il faut savoir également : quand je tiens à quelqu'un, ce n'est pas à moitié. Je suis loyale, et je n'abandonne jamais un ami... Je suis fière, aussi, trop même. Je n'aime pas demander de l'aide, ni qu'on me dicte ma conduite, je préfère être indépendante... Malgré tout cela, il y a aussi mon côté optimiste et souriant qui fait de moi une personne assez agréable à fréquenter (pour peu que vous le soyez aussi !)



Il était une fois...


Je pris le cahier entre mes mains. Il était très joli, d’une esthétique que ma mère aurait qualifiée d’élégante, avec sa couverture en velours noir décoré de quelques motifs argentés assez discrets pour ne pas alourdir l’ensemble. Je me mordillai la lèvre, ne sachant pas vraiment ce qui me faisait hésiter à ce point. J’avais écrit des pages et des pages sans me lasser, auparavant… C’était sans doute cela qui me faisait peur. Le fait d’accomplir quelque chose de ma vie d’avant.

A cette pensée, j’eus envie d’éclater d’un grand rire moqueur devant ma propre lâcheté. Ce n’est pas en écrivant quelques lignes au stylo bille dans un journal acheté à la librairie du coin que mes parents allaient ressurgir, sortant comme par magie d’entre les pages encore vierges, et que j’allais retourner à l’époque de mes quatorze ans. Comme toujours, la boule au creux de mon ventre se manifesta comme un écho du vide douloureux qui avait été mien, et comme si cela allait m’aider à la vaincre, j’empoignai mon stylo d’un geste brusque et ouvrit le cahier. Presque rageusement. La couverture neuve résista un instant, puis céda avec un léger grincement aigu. Je passai mon ongle sur la marge pour que la page ne se referme pas, et entamai mon nouveau journal après une ultime hésitation.


« 17 janvier 2011

« Comment commencer un journal intime ? Le sempiternel « cher journal » est trop superflu. On ne s’adresse pas à un cahier, lorsqu’on en écrit un. Son nom dit tout : journal intime. C’est à soi-même que l’on s’adresse, tout simplement. Et pourquoi écrire pour nos yeux seuls ? Pour se souvenir. Autant faire donc un bilan de ma vie, avant que je ne devienne vieille et sénile… J’aurais au moins laissé ça derrière moi.

« Je m’appelle Alba Livia Corleone. Nom italien hérité de ma famille paternelle, qui habite dans la région de Rome depuis des décennies, et où je suis née moi-même. C’est le début de chaque histoire : un homme + une femme = un nouvel être humain dans le meilleur des mondes… L’équation parait simple. Techniquement, elle l’est, n’est ce pas ? Et pour mes parents, elle l’a été. Simple. Evidente. Lumineuse.

« Ma mère s’appelait Miranda Corleone, née Adamson. Elle était américaine, originaire de Louisiane, mais avait toujours eu une passion pour la culture européenne, qu’elle enseignait en université. Lors d’un voyage culturel en Italie, elle a rencontré mon père, Lorenzo Corleone. Et là BAM ! Le coup de foudre. Ce qui s’est avéré être parfaitement réciproque. Ma mère a tout abandonné, famille, amis, emploi, pour pouvoir vivre avec mon père. Quelques années plus tard, je suis née, et j’étais à leurs yeux la parfaite concrétisation de leur amour idyllique. C’est le genre d’histoire que l’on entend sans trop les croire, sceptique face à cette image du bonheur parfait qui ne peux avoir de fin qu’un happy end sur fond de musique joyeuse et énamourée ; le genre qui n’arrive qu’aux autres. Pourtant c’est tout ce qu’il y a de plus véridique. Ou plutôt, ça l’était. Oui, je parle d’eux au passé, il n’est donc pas très difficile de comprendre qu’ils ont déjà quitté ce monde… Et au temps pour le happy end, pas vrai ?

« J’ai vécu une enfance heureuse. J’ai passé trois ans à Rome, avant que mes parents ne se décident à partir conquérir l’Amérique, des rêves plein la tête et des étoiles dans les yeux. J’ai peu de souvenir de cette époque, bien que je sache que leur couple a subi quelques passes difficiles, comme dans tout ménage. Mais ils s’en sont sortis, et comme disait mon père : « encore plus forts qu’avant dans notre amour. » Rien ne paraissait pouvoir les briser. Qui s’y serait risqué, d’ailleurs ? Leur bonheur était si éclatant. Si juste. Qui aurait été assez cruel pour le leur enlever ?

« Eh bien j’ai la réponse. Le destin.

« Mes années à l’école primaire ont passé sans heurt ni obstacle, dans l’univers harmonique de mes parents. J’étais bonne élève, sans être brillante toutefois, me démarquant surtout dans le domaine littéraire. J’adorais lire, m’évader dans des mondes peuplés de créatures étranges, magiques, extraordinaires. J’aurais rêvé vivre les mêmes aventures que mes héros et héroïnes préférées. Ha ! C’est d’un ironisme grinçant, à présent. Si j’avais su ce que ma vie allait devenir, j’aurais été bien moins enthousiaste à cette idée…

« Lorsque je suis entrée au collège, un soupçon de rébellion est venu se glisser entre mes géniteurs et moi-même. Aujourd’hui je le regrette amèrement. Je n’ai jamais pu dire assez à mes parents combien je les aimais. Moi et ma foutue fierté ! Mais on ne se refait pas, pas vrai ? Et j’étais comme toutes les adolescentes, je voulais que mon existence soit un tant soit peu excitante… Être heureuse ? Je ne savais pas exactement ce que cela signifiait. On pourrait se dire que sans malheur, le bonheur n’existerait pas. Il n’en reste pas moins quelque chose d’infiniment précieux, que peu de gens apprécie à sa juste valeur. Je ne faisais pas partie de ceux là. Maintenant, je dirais que oui. Peut être. La nature humaine est vraiment étrange.

« En réalité, j’avais précisément quatorze ans et deux mois lorsque ma vie a basculé. Cela fait un peu cliché de dire ça, mais pour le coup, elle a, littéralement, basculé dans le vide. Plongé. En chute libre. Nous avions pris l’avion pour rentrer de nos vacances à Londres, cet été là. Deux semaines vraiment géniales… que j’aurais tellement voulu ne pas passer, pourtant. Ainsi, cet avion aurait compté trois passagers en moins, et les victimes n’auraient été que cinq-cents vingt-deux. Il n’y aurait pas eu, sans doute, de survivante.

« Un problème technique, un équipage trop peu formé, une falaise, une immense étendue d’eau et exit les parents aimants. L’avion à heurté la paroi du ravin avant de sombrer dans la mer, tuant la plupart des passagers sur le coup. Le reste s’est noyé, alors que les secours tardaient à arriver. Mais ils n’auraient probablement rien pu faire, même s’ils avaient été sur place… On m’a appelée une miraculée. J’ai fait la une des journaux pendant un mois : ‘‘la survivante du vol Londres-Houston’’. La seule rescapée de cet accident qui avait été fatal à plus d’un demi-millier de gens comme vous et moi. J’en étais malade. Mais qui s’est soucié de savoir ce que je ressentais ? J’étais le nouveau phénomène du moment. Mon incroyable aptitude à survivre subjuguait tous les Etats-Unis. Selon les spécialistes, au vu de ma place dans l’avion, j’aurais dû mourir, moi aussi, lorsque l’appareil a heurté la falaise. Je me suis douté que j’allais avoir des ennuis s’ils se penchaient un peu trop sur mon cas, aussi j’ai menti, j’ai dit que j’étais aux toilettes à cet instant. On m’a cru, et petit à petit, on s’est désintéressé de moi. J’étais soulagée, du moins autant que me le permettait mon cœur en miette. Si on s’apercevait de mes pouvoirs, j’étais (et je suis) fichue.

« J’ai été placée en famille d’accueil pendant un mois, car mon oncle, le frère de ma mère, était en voyage d’affaire et ne pouvait pas me prendre avec lui tout de suite. Inutile de dire que ce manque évident de considération pour moi m’a rendu plus qu’amère. Je n’adressais presque pas la parole aux gens chez qui j’avais été placée, et autant dire qu’ils ont sûrement été ravis de me voir partir quand mon oncle est arrivé et m’a emmené chez lui, à Bâton-Rouge…

« Malgré l’image négative que je m’étais faite de lui (ma mère et lui s’était brouillés il y a bien longtemps), il ne m’a pas paru si terrible. Presque gentil. Peut être est-ce de lui que je tiens cette difficulté à montrer mes sentiments… Ce qui l’a rendu spécial à mes yeux a surtout été le fait que lui aussi avait un don, ainsi que sa femme. Ma cousine, elle, n’en a apparemment pas ; j’aimerais dire que le courant est tout de suite passé entre nous, mais ce serait totalement mensonger. Enfin… Je n’étais pas spécialement agréable à cette époque, il faut dire. Je ne l’ai pas été plus par la suite.

« En fait, il faut dire ce qu’il en est : j’ai mal, très mal réagi face à mon chagrin. J’ai commencé à boire, à me droguer, à fréquenter les mauvaises personnes et les mauvais endroits. De plus, mes pouvoirs me rendaient folle, je ne parvenais pas à les contrôler. Quand on me le reprochait, j’étais toujours agressive, presque méchante, sur la défensive. Gentille n’est pas le mot qui me caractériserait le mieux, mais je n’ai jamais été mesquine. Ou plutôt, je n’ai jamais voulu l’être… Si vous pensez qu’à quatorze ans, c’est un peu trop jeune pour tout ça, je vous répondrais que c’est faux. Il n’y a pas d’âge pour être désespéré.

« Finalement, l’évènement qui m’a remis les idées un peu en place s’est passé alors que j’avais un peu plus de seize ans. Je sortais d’une soirée bien alcoolisée, et un gars s’était mis à me coller, même après que je l’ai rembarré le plus explicitement possible. Mais il ne voulait rien entendre, et il était complètement ivre, je le voyais. Je ne sais pas trop comment, il a réussi à me coincer dans une petite ruelle, sous un escalier en fer. Il me maintenait contre le mur, et j’avais beau crier, crier tout ce que je pouvais, personne ne venait. Peut être qu’aucun son ne franchissait mes lèvres, en définitive. Mais l’adrénaline et la peur phagocytait tout le reste. J’ai pourtant vu qu’une lourde plaque de l’escalier sous lequel nous étions ne tenait pas très bien en place. Avec l’énergie du désespoir, j’ai tenté de faire casser les derniers clous qui la maintenaient. J’avais un pouvoir, s’il me servait à quelque chose, au moins !

« Je me rappelle très bien de ce moment. L’haleine de l’homme, qui empestait l’alcool, tout près de mon visage ; la sensation du mur humide dans mon dos ; et la plaque, cette fichue plaque qui ne voulait pas céder… Puis, d’un coup, elle s’est détachée. J’ai vécu la scène comme au ralenti : moi qui repousse mon agresseur avec une force jusque là insoupçonnée, lui qui titube en arrière, les yeux écarquillés dans une expression de surprise presque comique, la plaque s’abat sur son crâne avec un bruit sourd et – je l’aurais juré – un craquement écœurant. Il s’est effondré en travers de la rue. Je l’ai observé un moment, hébétée, désorientée, nauséeuse, les jambes tremblantes sous l’effet du contre coup et de la peur toujours présente. J’ai vu une auréole pourpre se former sous sa tête, et je me suis enfuie. J’ai couru pendant je ne sais combien de temps avant de rentrer chez mon oncle, hagarde, refusant de réaliser ce qu’il venait de se produire. Mais le lendemain, en regardant les faits divers dans le journal, j’ai eu un haut-le-corps : on avait retrouvé un jeune homme, mort le crâne fracassé, dans une petite rue pas loin de la fête où j’étais allée. Pas besoin d’aller chercher bien loin n’est ce pas ? Je l’avais tué.

« Pendant longtemps, j’ai été effrayée par mes pouvoirs. J’avais assassiné un homme à cause d’eux. J’étais devenue un monstre. Je me suis jurée de ne plus jamais me rendre à ce genre de soirée, ni même de me droguer comme je l’avais fait. Mais bien entendu, c’était un peu tard pour ce genre de considération. Même si je ne le montrais pas, j’étais dégoutée de moi-même. Jusqu’à cette nuit où dans un parc, j’ai entendu une voix d’enfant appeler à l’aide en sanglotant. Je me suis précipitée, pensant avoir affaire à une bagarre de rue, mais je suis tombée sur deux hommes qui essayaient de violer une fillette d’une dizaine d’années. J’ai vu rouge. Il n’y a pas pire crime pour moi que le viol, alors sur une enfant… Le premier homme s’est avancé vers moi en me menaçant avec une barre de fer. Tout à coup, je me suis sentie forte, sûre de moi. Je le trouvais vraiment pitoyable. Un froncement de sourcil, et son arme ridicule ses brisée net. Alors qu'il la regardait d'un air stupidement ahuri, la poubelle à sa droite a explosé, l'envoyant balader à plusieurs mètres avant qu'il ne retombe, totalement inerte. Quand l’autre à essayé de lui venir en aide, j’ai tout simplement scindé en deux la plaque d’égout sur laquelle il se tenait. C’était simple. Si simple. Je pouvais tous les tuer… Si facilement !

« Mais j’ai posé les yeux sur la fillette, qui me contemplait avec un air étrange, comme si elle ne savait pas trop si elle devait être effrayée ou reconnaissante. Honnêtement, je n’en savais rien moi-même. En voyant les larmes dans ses yeux, je suis redevenue complètement celle que j'étais vraiment. Cette fille perdue, avec ses défauts, ses qualités, et surtout son irrépressible instinct maternel... Je l’ai consolée, rassurée, je l’ai emmenée voir la police, et je me suis éclipsée discrètement dès qu’elle a regardé ailleurs. Aucune envie de passer un interrogatoire.

« Depuis, j’ai admis que mes pouvoirs avaient du bon. Je peux aider les gens, et ça me rassure. Mais même quand je leur porte secours, cela ne remplace pas le sentiment de perte que je ressens depuis la mort de mon père et ma mère. Et j’ai peur d’être prise par cette espèce de société bizarre qui nous sangle à des tables d’opération. Parfois je ne sais pas quoi faire.

« Je ne sais plus quoi faire… »

Je restai le stylo en l’air, observant mes derniers mots comme si leur sens allait m’apparaître à force de les scruter. Mais à quoi servait-il de les écrire ? Pourquoi avais-je fait tout cela ? Ça ne rimait à rien. Absolument à rien.

Sans savoir exactement pourquoi, je projetai de toutes mes forces mon journal contre le mur. Les larmes me brûlaient encore les yeux.


.

Sorry, avant de continuer tu dois passer à l'interrogatoire
POUR OU CONTRE LES "HÉROS" ? — Les héros, les héros... Pourquoi le mettre toujours au masculin ? Le féminin existe, au cas où vous ne le sauriez pas. Et j'en suis une. Une héroïne. Alors, oui, bien sûr je suis pour les héroïnes ; ce serait hypocrite de dire le contraire. Et fuck le sexisme.
COMMENT ACCEPTES-TU TA NOUVELLE VIE ? — Ce n'était pas toujours facile, au début. Presque terrifiant. Dès que je m'emportais un peu, un vase explosait... Mon oncle a fini par tous les enlever et les ranger au fond d'une armoire, pour ne plus avoir à ramasser les éclats de verre ou de porcelaine brisés. A présent, je vais mieux, et j'ai appris à me contrôler. Je me suis acceptée, c'est déjà un bon début, non ?
TU FAIS QUOI DE SPÉCIAL TOI ? — Je met mon masque, ma cape et mon costume en latex, et je vais jouer les justicières... Non, plus sérieusement, je n'aime pas voir les autres être malheureux, je déteste voir la douleur sur les visages. Alors j'aide. J'aide autant que je peux. Mais j'ai l'impression que ce n'est jamais assez...
TU AIMES ET DÉTESTES QUOI ? — Je déteste la violence conjugale, voir un enfant être maltraité, les famines, ne rien avoir à faire, tourner en rond, voir des gens mourir sous mes yeux, être impuissante ou à la merci des autres, la méchanceté gratuite, être enfermée, les ciels bas et noirs, la torture, l'amitié intéressée, le racisme, être malheureuse. J'aime danser toute seule dans ma chambre, prendre un chocolat chaud à la fenêtre en regardant la neige tomber, manger du chocolat noir 86 % quand j'ai un coup de barre, me promener dans un parc pendant des heures au début du printemps, observer les gens dans les rues, dessiner des visages, noircir les pages de mon journal, prendre des risques... Et le café aussi. Très important, le café.
TA PLUS GRAND FAIBLESSE, C'EST QUOI ? — Je suis rigoureusement incapable de voir une photo de moi et mes parents sans que mes mains se mettent à trembler ou que les larmes me montent aux yeux. Et je déteste me montrer aussi faible...
TA PLUS GRANDE PEUR C'EST QUOI ? — Les eaux profondes. Depuis que l'avion s'y est écrasé, je ne peux pas rentrer dans la mer sans qu'une peur panique ne me prenne à la gorge. Je n'y peux rien, mais j'essaie par tous les moyens possibles de le cacher. Quitte à combattre cette phobie étouffante.

Et toi ? Oui toi derrière l'écran.
PSEUDO/PRÉNOM — Blue Star
ÂGE — Tssss... On ne demande pas son âge à une dame !
PAYS — France
OÙ AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? — Par un partenaire (TVD rpg)
COMMENT LE TROUVES-TU ? — Bah... Soyons réalistes... Pas de compliments extravagants. Il est juste magnifique...
ACTIVITÉ —
[ ] TRES ACTIF (connexion tous les jours)
[X] ACTIF (minimum cinq connexions par semaine)
[ ] PASSAGER ( deux à trois connexions par semaine)
[ ] ASSEZ EFFACE (une ou aucune connexion par semaine)
AUTRES/COMMENTAIRES ? — Hem... Bonjour ? wave



Dernière édition par Alba L. Corleone le Mer 23 Mar 2011 - 13:28, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité





MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Lun 21 Mar 2011 - 14:33

Bienvenue lovelywave
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alba L. Corleone
AlbaJust The Way You Are •



J'AI : 26 NÉ LE : 28/06/1992
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 21/03/2011
NOMBRE DE LETTRES : 162
OÙ ES-TU ? : Juste derrière toi


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: Contrôle de la matière & résistance organique et physique hors norme. En plus clair ? Je peux faire ce que je veux de n'importe quelle chose inanimée, et je suis paradoxalement presque incassable moi-même. Essayez, vous verrez !

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Lun 21 Mar 2011 - 14:34

Merciii ^^
(Selena *o*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité





MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Lun 21 Mar 2011 - 14:39

En chair et en os musique
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ingrid A. Simmons
FONDATRICE i'm not a bulletproof



J'AI : 29 NÉ LE : 07/02/1989
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 13/11/2010
NOMBRE DE LETTRES : 833
OÙ ES-TU ? : À la morgue, là où tu m'as envoyé, pensant avoir réussit ton coup


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: régénération cellulaire

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Lun 21 Mar 2011 - 14:45

Bienvenue !! et merci beaucoup de ton inscription ^^
Des questions ? Hésites surtout pas, le staff est là ! Razz
Je te souhaite tout de même bonne chance pour ta fiche, même si elle est déjà pas mal avancé xD

Par curiosité, tu es qui sur TVDRPG ? ^^'

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savemyhero.frbb.net

avatar
Kaylessa D. Hayward
CO-ADMIN let chaos entwine



J'AI : 28 NÉ LE : 06/06/1990
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 29/01/2011
NOMBRE DE LETTRES : 887


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: aucun

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Lun 21 Mar 2011 - 17:35

Bienvenue très chère !!!
Bon courage pour la suite de ta fiche !

J'espère que tu te plairas parmi nous boogie

_________________


MY MIND IS CLEAR, I HAVE NO FEAR
Took a thousand scars to find me, everyone over there reminds me. I won't ever surrender like that, I know better, to ever fall back. The enemy was living in my head, I ripped it out and left it for dead. Now I'm alive, feeling born again and i will fight until the bitter end. veer union.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Juan S. Willems
MODÉRATRICE •• somewhat damaged



J'AI : 28 NÉ LE : 09/04/1990
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 29/01/2011
NOMBRE DE LETTRES : 582
OÙ ES-TU ? : here & there


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS:

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Lun 21 Mar 2011 - 18:11

BIENVENUE PARMI NOUS !!!!!!!!

J'espère que tu te plaira en notre compagnie. Si tu as une quelconque question, nous, membres du Staff dévoués à ton humble confort, nous sommes présent pour t'aider !

hugpile

PS: Merci beaucoup de ton inscription ^^

_________________
Pulpit rock

I shoot down the stars, collect them in jars. I shoot for the moon, I won't be home soon. There's monsters at home, I feel so alone, I'm lost out in space, while standing in place. There grass here won't grow, the colors won't flow, there's something creeping, beneath my sleeping. There's monsters at home, I feel so alone, I'm lost out in space, while standing in place. Bleeding ink from your eyes, releasing goodbyes, when direction escapes continue to traipse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Alba L. Corleone
AlbaJust The Way You Are •



J'AI : 26 NÉ LE : 28/06/1992
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 21/03/2011
NOMBRE DE LETTRES : 162
OÙ ES-TU ? : Juste derrière toi


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: Contrôle de la matière & résistance organique et physique hors norme. En plus clair ? Je peux faire ce que je veux de n'importe quelle chose inanimée, et je suis paradoxalement presque incassable moi-même. Essayez, vous verrez !

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 11:47

Merci beaucoup tout le monde !

Jaqueline ~> Sur TVD je joue Kayla ^^ C'est sûr que ça va me changer de perso, ici ! Mais bon, je varie les registres Wink

Duncan ~> Je m'y plais déjà excited001
(JARED *bave*)

Karlee ~> Aurais-je l'honneur de parler à Blake ? oO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Kaylessa D. Hayward
CO-ADMIN let chaos entwine



J'AI : 28 NÉ LE : 06/06/1990
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 29/01/2011
NOMBRE DE LETTRES : 887


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: aucun

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 11:50

Oooohhh, la petite Kayla est parmi nous !?! Surprised
Je suis Cameron sur TVDR ^^

Ça fait plaisir de te voir ici !! hihi

_________________


MY MIND IS CLEAR, I HAVE NO FEAR
Took a thousand scars to find me, everyone over there reminds me. I won't ever surrender like that, I know better, to ever fall back. The enemy was living in my head, I ripped it out and left it for dead. Now I'm alive, feeling born again and i will fight until the bitter end. veer union.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Alba L. Corleone
AlbaJust The Way You Are •



J'AI : 26 NÉ LE : 28/06/1992
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 21/03/2011
NOMBRE DE LETTRES : 162
OÙ ES-TU ? : Juste derrière toi


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: Contrôle de la matière & résistance organique et physique hors norme. En plus clair ? Je peux faire ce que je veux de n'importe quelle chose inanimée, et je suis paradoxalement presque incassable moi-même. Essayez, vous verrez !

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 12:01

Cameron ! Ben vous êtes inséparables tous les trois xD
Ravie de te retrouver ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Juan S. Willems
MODÉRATRICE •• somewhat damaged



J'AI : 28 NÉ LE : 09/04/1990
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 29/01/2011
NOMBRE DE LETTRES : 582
OÙ ES-TU ? : here & there


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS:

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 12:28

Alba L. Corleone a écrit:
Karlee ~> Aurais-je l'honneur de parler à Blake ? oO

Blake !? Mais qui est donc Blake ? Moi, je ne connais pas ce gars dont l'avatar est le magnifique James Franco Laughing

Je plaisante, *se racle la gorge.* Je déclare haut et fort que : Tu as effectivement bien l'honneur de parler à Blake xD.

OMG ! Derrière Alba se cache Kayla, c'est vraiment génial d'apprendre une telle nouvelle !!!!! Pour dire comme le cher Duncan : Ça fait véritablement bien plaisir de te voir ici, parmi nous. Aillant déjà espionner quelques uns de tes sujets sur TVD RPG, je suis déjà convaincue que ton nouveau perso ici sera fort prometteur et intéressant, j'ai hâte d'en découvrir plus !

lovelyspazzz


PS: Nous, inséparable, tous les 3 ?! Nah...du tout xDDDD

_________________
Pulpit rock

I shoot down the stars, collect them in jars. I shoot for the moon, I won't be home soon. There's monsters at home, I feel so alone, I'm lost out in space, while standing in place. There grass here won't grow, the colors won't flow, there's something creeping, beneath my sleeping. There's monsters at home, I feel so alone, I'm lost out in space, while standing in place. Bleeding ink from your eyes, releasing goodbyes, when direction escapes continue to traipse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Alba L. Corleone
AlbaJust The Way You Are •



J'AI : 26 NÉ LE : 28/06/1992
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 21/03/2011
NOMBRE DE LETTRES : 162
OÙ ES-TU ? : Juste derrière toi


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: Contrôle de la matière & résistance organique et physique hors norme. En plus clair ? Je peux faire ce que je veux de n'importe quelle chose inanimée, et je suis paradoxalement presque incassable moi-même. Essayez, vous verrez !

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 12:32

Roooh merci beaucoup Love

Mais je n'arrive quand même pas à ton niveau pour le rp (à chaques fois que je lis un de tes sujets je suis sur le cul - - ' Pareil pour Cameron/Duncan d'ailleurs ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Kaylessa D. Hayward
CO-ADMIN let chaos entwine



J'AI : 28 NÉ LE : 06/06/1990
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 29/01/2011
NOMBRE DE LETTRES : 887


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: aucun

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 12:38

Alba L. Corleone a écrit:
Cameron ! Ben vous êtes inséparables tous les trois xD
Ravie de te retrouver ici !

Inséparable ? Je ne vois pas de quoi tu parles Laughing
(Mais que veux-tu, on s'entend super bien toutes les trois, donc on se talonne xD loll)

Rooohhh, merciii pour le compliment ! (Et je partage entièrement ton opinion par rapport au RP de Blake/Karlee !! Ça fait des années qu'on écrit ensemble et je suis toujours aussi émerveillé par son écriture oO)

Mais tu sais, tes textes m'impressionnent tout autant ! Je trouve que tu as un très beau style et je suis super contente de te voir ici ! Love

_________________


MY MIND IS CLEAR, I HAVE NO FEAR
Took a thousand scars to find me, everyone over there reminds me. I won't ever surrender like that, I know better, to ever fall back. The enemy was living in my head, I ripped it out and left it for dead. Now I'm alive, feeling born again and i will fight until the bitter end. veer union.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Alba L. Corleone
AlbaJust The Way You Are •



J'AI : 26 NÉ LE : 28/06/1992
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 21/03/2011
NOMBRE DE LETTRES : 162
OÙ ES-TU ? : Juste derrière toi


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: Contrôle de la matière & résistance organique et physique hors norme. En plus clair ? Je peux faire ce que je veux de n'importe quelle chose inanimée, et je suis paradoxalement presque incassable moi-même. Essayez, vous verrez !

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 12:41

Han, merci beaucoup <3

J'espère déjà faire une bonne présentation (j'y travaille, je pennse que je pourrais la poster dans la soirée si tout va bien Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Juan S. Willems
MODÉRATRICE •• somewhat damaged



J'AI : 28 NÉ LE : 09/04/1990
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 29/01/2011
NOMBRE DE LETTRES : 582
OÙ ES-TU ? : here & there


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS:

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 12:59

Merci pour les compliments de mon style d'écriture, c'est très flatteur, surtout venant de la part de quelqu'un qui -également- écris telle une écrivaine ^^ (Et j'approuve, Duncan/Cam aussi possède une écriture impeccable ! O.O)

Et pour ce qui est question de ta fichette, pour l'instant, j'adore ce que tu as écris...Juste sa "personnalité" me fait bien rigoler jumping_la J'ai vraiment hâte de voir son histoire...mais rien ne presse aussi, nous pouvons comprendre que tu n'aie pas le temps de terminer ta fiche aujourd'hui même Wink

_________________
Pulpit rock

I shoot down the stars, collect them in jars. I shoot for the moon, I won't be home soon. There's monsters at home, I feel so alone, I'm lost out in space, while standing in place. There grass here won't grow, the colors won't flow, there's something creeping, beneath my sleeping. There's monsters at home, I feel so alone, I'm lost out in space, while standing in place. Bleeding ink from your eyes, releasing goodbyes, when direction escapes continue to traipse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité





MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 13:58

excited001 excited001 excited001 Fan de ta fiche je veut son histoire !!! Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alba L. Corleone
AlbaJust The Way You Are •



J'AI : 26 NÉ LE : 28/06/1992
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 21/03/2011
NOMBRE DE LETTRES : 162
OÙ ES-TU ? : Juste derrière toi


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: Contrôle de la matière & résistance organique et physique hors norme. En plus clair ? Je peux faire ce que je veux de n'importe quelle chose inanimée, et je suis paradoxalement presque incassable moi-même. Essayez, vous verrez !

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 15:10

Merci beaucoooup =D C'est fait pour l'histoire ! excited001
J'ai fini ma fiche ^^

Karlee ~> Oooh que de compliments Love
J'espère que tu aimeras mon histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Kaylessa D. Hayward
CO-ADMIN let chaos entwine



J'AI : 28 NÉ LE : 06/06/1990
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 29/01/2011
NOMBRE DE LETTRES : 887


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: aucun

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 15:47

Ah bah là, ta présentation me jette sur le derrière ! Shocked
J'ai tout simplement dévoré ton histoire !! J'ai un coup de coeur pour ton perso Love
Si c'était juste de moi, tu serais validé sur le champ, mais c'est la tâche de notre grande Admin alors xD

(Un lien ou un RP obligé @_@ haha)

_________________


MY MIND IS CLEAR, I HAVE NO FEAR
Took a thousand scars to find me, everyone over there reminds me. I won't ever surrender like that, I know better, to ever fall back. The enemy was living in my head, I ripped it out and left it for dead. Now I'm alive, feeling born again and i will fight until the bitter end. veer union.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Ingrid A. Simmons
FONDATRICE i'm not a bulletproof



J'AI : 29 NÉ LE : 07/02/1989
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 13/11/2010
NOMBRE DE LETTRES : 833
OÙ ES-TU ? : À la morgue, là où tu m'as envoyé, pensant avoir réussit ton coup


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: régénération cellulaire

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mar 22 Mar 2011 - 16:06

Ben inséparables c'est vite dit, c'est elles qui me suivent partout roll001 s'en est insupportable. C'est des vraies pots de colle. Mais je les adore !!!!!! En réalité, sa me dérange pas qu'elles me suivent partout Laughing Parce que sans elles, sa serait jamais pareil ^^.

Si t'avais pas deviné, je suis Rashel ^^'

Pour ce qui est de ta fiche, tout me semble parfais ^^ donc je te valide !
Je te souhaite un très bon jeu.
N'oublie pas de recenser ton avatar, faire tes demandes de logis et d'emploi, et de créer tes fiches de rp et de lien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savemyhero.frbb.net

avatar
Juan S. Willems
MODÉRATRICE •• somewhat damaged



J'AI : 28 NÉ LE : 09/04/1990
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 29/01/2011
NOMBRE DE LETTRES : 582
OÙ ES-TU ? : here & there


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS:

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mer 23 Mar 2011 - 9:52

Alba L. Corleone a écrit:
Karlee ~> Oooh que de compliments Love
J'espère que tu aimeras mon histoire !

Roh ! Mais ces compliments sont tout à fait sincère, ma chère.
Et OMG ! Comment ne pas apprécier ton histoire, j'adore l'aspect "journal intime" où tout les secrets de sa vie y sont dissimulés. De plus, c'est tellement magnifiquement bien écrit, j'ai dévoré ton texte, j'ai littéralement été embarquée dans l'histoire de ton personnage...Elle n'a pas eue la vie facile, la pauvre. En plus, tu as un dialecte tellement bien développé, c'était un véritable festin de lire tout ceci !!! Après une telle fiche de présentation, j'ai ridiculement hâte de voir aller Alba au travers le RPG, ça s'annonce fortement génial !

Je suis fan !

lovelyspazzz

_________________
Pulpit rock

I shoot down the stars, collect them in jars. I shoot for the moon, I won't be home soon. There's monsters at home, I feel so alone, I'm lost out in space, while standing in place. There grass here won't grow, the colors won't flow, there's something creeping, beneath my sleeping. There's monsters at home, I feel so alone, I'm lost out in space, while standing in place. Bleeding ink from your eyes, releasing goodbyes, when direction escapes continue to traipse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Alba L. Corleone
AlbaJust The Way You Are •



J'AI : 26 NÉ LE : 28/06/1992
Féminin
ARRIVÉ À BÂTON-ROUGE : 21/03/2011
NOMBRE DE LETTRES : 162
OÙ ES-TU ? : Juste derrière toi


SI JE TE CONTAIS UNE HISTOIRE
RELATIONSHIP:
POUVOIRS: Contrôle de la matière & résistance organique et physique hors norme. En plus clair ? Je peux faire ce que je veux de n'importe quelle chose inanimée, et je suis paradoxalement presque incassable moi-même. Essayez, vous verrez !

MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   Mer 23 Mar 2011 - 12:23

WAHOU vachement gentil tout ça dites ! ^^

Duncan ~> Contente que ça te plaise =D Tout à fait d'accord pour le lien ou rp (surtout avec Jared ♥️)

Karlee ~> Han, ça fait vraiment plaisir de voir que ma fiche est apprécié ! J'ai mis du temps pour la faire, hein, c'est la moindre des choses X)
Non, vraiment c'est super sympa jumping_la Hâte de pouvoir rp avec toi !!

Jacqueline ~> Ooooh, je suis validée ! slipperyhug Super ça ! Je vien svous envahir mouhaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e   


Revenir en haut Aller en bas
 

WTF ?! •• A l b a L i v i a C o r l e o n e

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVE MY HERO :: montre-nous ton vrai visage :: Fiches d'identité :: Fiches Acceptées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit
TALES OF BUFFY